Le soleil et les UV

Pourquoi sont-ils dangereux pour la santé ?

Des coups de soleil à court terme et des cancers à plus long terme, l’exposition aux rayonnement ultra-violet (UV) peut induire de nombreux effets négatifs sur la peau, il est donc primordial d’adopter les bons réflexes pour vous en protéger. 

Le rayonnement solaire est essentiel tant pour la terre (pour la photosynthèse par exemple) que pour les hommes et comprend des rayons visibles mais aussi invisibles.

Les rayons invisibles comprennent les infrarouges (que l’on ressent par la chaleur) et les ultraviolets (UV) que l’on catégorise grâce à leur longueur d’onde : 

  • les UV-C de courte longueur sont retenus par la couche d’ozone et par les hautes couches de l’atmosphère ; 
  • les UV-B d’ondes moyennes jouent un rôle indispensable dans la synthèse de la vitamine D par la peau mais sont aussi les principaux responsables des coups de soleil. Ils sont près de 1 000 fois plus puissants que les rayons UV-A.
  • les UV-A d’ondes longues parviennent à atteindre la surface terrestre. 
Restez en bonne santé - Le soleil et les UV

L’indice UV

L'indice uv

L’indice UV sert à mesurer la puissance des rayons UV qui atteignent la surface de la Terre et donc, votre peau !

Où trouver l’indice UV du jour ? 
Sur les chaines météo (TV, internet) ou applications météos par exemple. La plupart d’entre elles affichent l’indice UV du jour en temps réel et à prévoir. Plus ce chiffre est élevé, plus il est important de se protéger.

Attention ! L’ environnement dans lequel vous vous trouvez peut accentuer le risque.  

En montagne par exemple, plus l’on monte en altitude, plus la couche atmosphérique s’affine, les rayons du soleil sont alors de moins en moins filtrés. On estime donc que plus on monte en altitude, plus l’indice UV augmente. Egalement, en montagne, en mer, proche d’un lac, peu importe le lieu, la neige et l’eau réverbèrent les rayons et vous exposent donc à un risque plus élevé. 
 

Soleil et vitamine D

La vitamine D produite par la peau lors de l’exposition aux rayons du soleil est essentielle pour maintenir les os et les dents en bonne santé. D’autres avantages pour la santé pourraient également lui être reconnue tels qu’une amélioration de la santé cardiovasculaire, une réduction de la tension artérielle et du risque de plusieurs cancers.

La peau produit rapidement de la vitamine D en cas d’exposition à la lumière du soleil. Il est inutile de vous exposer davantage pour maintenir votre taux de vitamine D. Au printemps et en été, une exposition quotidienne de 10 à 15 minutes au soleil suffit pour produire la quantité de vitamine D nécessaire à votre organisme.

Le soleil et la Vitamine D

En hiver ou à des latitudes élevées, lorsque l’indice UV est plus faible, vous pouvez passer davantage de temps à l’extérieur pour produire de la vitamine D. Notez que la consommation d’aliments riches en vitamine D tels que l’huile de foie de morue, du poisson gras ou du jaune d’œuf permettent également de prévenir une carence.

Il est inutile et déconseillé d’utiliser les bancs solaires pour augmenter le taux de vitamine D, mieux vaut utiliser alors de la vit. D en ampoules.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous adresser à votre médecin généraliste.

Quels sont les cancers liés à l’exposition aux UV ?

Les cancers liés à l'exposition aux UV

Plus de 80 % des cancers de la peau sont liés à des expositions excessives aux rayonnements ultraviolets (UV) du soleil (Centre international de recherche sur le cancer, 2018).

Les rayons UV émis naturellement par le soleil ou artificiellement par les bancs solaires provoquent des dommages à la peau qui, à long terme, peuvent provoquer un cancer. Le cancer de la peau est le plus fréquent dans le monde, surtout chez les personnes à peau claire. Force est de constater ces dernières décennies une forte augmentation de l'incidence. 

Cette augmentation des cancers de la peau s’expliquerait par l’évolution des tendances vestimentaires (corps moins couvert) et des modes de vies (désir de bronzer, utilisation des bancs solaires). 
Les UV peuvent causer des dommages importants, le bronzage et les brulures en sont les premiers signes. 

Différents types de cancer de la peau existent :

  • le mélanome : C’est le cancer de la peau le moins fréquent mais il est le plus agressif et a un mauvais pronostic lors d’une détection tardive.
  • le carcinome basocellulaire (CBC)  : C’est le cancer de la peau le plus fréquent chez les personnes à peau claire dans le monde. Il peut apparaitre sur des parties du corps exposées telles que le visage ou les bras. Ce cancer ne se propage que très rarement aux autres organes.
  • le carcinome à cellules squameuses (CCS) : Ce cancer est moins fréquent que le CBC. Néanmoins, lorsqu’il se propage (métastase), il peut être mortel.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Foire aux questions

Porter des vêtements assure une première barrière de défense face aux rayons UV.  Evidemment, tout dépend des vêtements portés. 
Plus le corps est recouvert (haut à manche longue, pantalon), plus votre peau est protégée. Portez un chapeau, des lunettes solaires (anti-UV) et des vêtements en tissus finement tissé idéalement. Plus la matière est dense, plus elle vous protège. Il vaut donc mieux privilégier les matières synthétiques (lycra, acrylique, polyester, ...) que les matières naturelles (coton, laine). 
En cas de fortes chaleurs, les vêtements amples laissent passer l’air entre votre peau et le tissu, c’est donc plus confortable.
Ne mouillez pas vos vêtements, ne portez pas de vêtements mouillés : les vêtements mouillés perdent une partie de leur capacité de protection. Par exemple, un T-shirt blanc offre une protection solaire modérée, avec un UPF (Ultraviolet Protection Factor) d'environ sept, lorsque ce T-shirt est mouillé et donc plus transparent, son UPF diminue à trois.

Qu’est-ce l’UPF ?

Un indice appelé Ultraviolet Protection Factor ou indice de protection UV. 
Chaque vêtement possédant une étiquette UPF a été soumis à des tests visant à mesurer son indice de protection UV. Plus l’UPF est élevé, plus le vêtement vous protège. 
L'UPF 50 + est la plus grande capacité obtenue et signifie que le vêtement protège les endroits couverts jusqu'à 97.5 % contre les UV. 

Non. Les cabines de bronzages sont fortement déconseillées et même interdites dans certains pays comme l’Australie. Un projet d’interdiction est actuellement en cours en Belgique. L’ exposition aux UV artificiels (cabines de bronzage) se cumule à celles des expositions aux UV naturels et n’entraîne aucun bénéfice pour la santé. Le bronzage artificiel est superficiel et n’a pas le même effet que le bronzage naturel.