Krebserzeugende Umwelt

Outre les facteurs de risques individuels, le cancer peut être une résultante d’expositions environnementales qui endommagent l’ADN. 

L’eau que nous buvons, l’air que nous respirons, les aliments que nous mangeons, les matériaux que nous utilisons dans le cadre personnel et professionnel : tous ces éléments représentent des expositions parfois difficiles à éviter.

risques-environnementaux-cancer

Et sur votre lieu de travail, êtes-vous exposés ? 

Des études ont permis d'identifier des facteurs professionnels susceptibles d'augmenter les risques de cancer. Les principaux types de cancers pour lesquels un lien a été établi avec des substances de l'environnement de travail sont : 

  • cancer du poumon (amiante et autres produits toxiques) ;
  • mésothéliome (dont la cause principale est l'amiante) ; 
  • cancer des cavités nasales (poussières de bois, nickel, chrome) ; 
  • cancer de la vessie (amines aromatiques et goudrons de houille) ;
  • leucémies (benzène, rayonnements ionisants).

Pour plus de précision, les différents agents cancérogènes peuvent être répertoriés selon leur niveau de risque cancérigène. 
 

  • l'amiante (cancers du poumon, de la plèvre-mésothéliome, cancers du larynx et de l'ovaire), 
  • les poussières de bois (cancers nasosinusiens), 
  • les rayonnements ionisants (hémopathies malignes, cancers du poumon, du sein et de la thyroïde), 
  • le radon (cancers des bronches et du poumon), 
  • la silice (cancers du poumon), les métaux - cadmium, chrome VI, nickel, cobalt (cancers du poumon),
  • le benzène (hémopathies malignes), 
  • les brouillards d'acides forts minéraux (cancers du larynx), 
  • les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques - HAP (cancers du poumon, de la peau et de la vessie, lien suggéré avec les cancers du sein)
  • l'arsenic (cancers du poumon), 
  • le béryllium (cancers du poumon), 
  • l'oxyde d'éthylène (hémopathies malignes),
  • les pesticides (cancers de la prostate, hémopathies malignes, tumeurs cérébrales). 
  • le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé l'application professionnelle d'insecticides non arsenicaux dans les activités relevant du groupe 2A – cancérogène probable pour l'homme
  • les champs électromagnétiques de radiofréquences (tumeurs cérébrales),
  • les champs électriques et magnétiques à extrêmement basse fréquence (CEM-EBF) (tumeurs cérébrales)
  • certaines fibres minérales artificielles (fibres céramiques réfractaires (cancers bronchiques) classées par le CIRC dans la catégorie 2B (peut-être cancérogènes pour l'être humain).
     

Einfache Verhaltensregeln zur Einschränkung der Expositionsrisiken

  • Informieren Sie sich, ob es toxische Stoffe in Ihrer Umgebung gibt.
  • Achten Sie darauf, Ihre Wohnräume täglich zu lüften.
  • Verzichten Sie auf Raumsprays und verwenden Sie umweltfreundliche Haushaltsprodukte. 
  • Lassen Sie Ihr Lüftungssystem/Ihre Klimaanlage regelmäßig warten.
  • Machen Sie Ihr Heim zu einem Nichtraucherhaushalt. 
  • Beachten Sie die an Ihrem Arbeitsplatz geltenden Gesundheits- und Sicherheitsvorschriften, um sich vor krebserzeugenden Substanzen zu schützen. 
  • Achten Sie auf die Zutaten und Inhaltsstoffe aller Produkte – Lebensmittel, Haushaltsmittel und Produkte für den Garten –, die Sie verwenden.