Se remettre d’une opération de reconstruction

Vous vous sentirez probablement fatiguée et incommodée pendant une à deux semaines après une reconstruction par IM ou plus longtemps après une procédure par lambeau tissulaire (qui vous laissera deux plaies chirurgicales). Votre médecin vous donnera des médicaments contre la douleur. 

Selon le type d'opération, vous pourrez très probablement rentrer chez vous en quelques jours. Vous pouvez sortir de l'hôpital avec un ou plusieurs drains. Un drain est un petit tube que l'on place dans la plaie pour enlever le surplus de liquide du site de l'opération. Le médecin décidera de la date à laquelle les drains peuvent être enlevés en fonction de la quantité de liquide collectée chaque jour.

Suivez les instructions de votre médecin sur les soins à apporter aux plaies et aux drains. Assurez-vous également de demander quel type de vêtements de soutien vous devez porter. Si vous avez des inquiétudes ou des questions, demandez à une personne de votre équipe de soins.

La plupart des femmes peuvent commencer à reprendre leurs activités normales dans un délai de six à huit semaines. Si les implants sont utilisés seuls, votre temps de récupération peut être plus court. Quelques points à garder à l'esprit :

  • La reconstruction ne rétablit pas la sensation normale de votre poitrine, mais certaines sensations peuvent revenir sur une période de plusieurs années.
  • Il peut prendre jusqu'à huit semaines avant que les ecchymoses et les gonflements ne disparaissent. Essayez d'être patiente en attendant de voir le résultat final.
  • Il peut s'écouler jusqu'à un à deux ans avant que les tissus ne cicatrisent complètement et que les cicatrices s'estompent (les cicatrices ne disparaissent jamais complètement).
  • Demandez quand vous pourrez recommencer à porter des soutiens-gorge ordinaires. Discutez avec votre chirurgien du type de soutien-gorge à porter - parfois, cela dépend du type d'opération que vous avez subie. Après votre guérison, les armatures et la dentelle de votre soutien-gorge peuvent être inconfortables si elles appuient sur les cicatrices ou frottent votre peau.
  • Suivez les conseils de votre chirurgien pour savoir quand commencer les activités normales et les exercices d'étirement car cela dépend de votre type de reconstruction. De façon générale, vous devrez éviter de soulever des charges, de faire du sport intense et certaines pratiques sexuelles pendant 4 à 6 semaines après la reconstruction. Vérifiez auprès de votre chirurgien des recommandations à suivre.

Les femmes qui ont une reconstruction des mois ou des années après leur mastectomie peuvent avoir besoin d’une période d'adaptation émotionnelle une fois leur sein reconstruit. Tout comme il faut du temps pour s'habituer à la perte d'un sein, il faut du temps pour accepter le sein reconstruit comme le vôtre. Parler avec d'autres femmes qui ont subi une reconstruction mammaire pourrait être utile. Parler avec une psychooncologue peut également vous aider à surmonter votre anxiété et autres sentiments de détresse.

Les implants au gel de silicone peuvent se fissurer ou fuir à l'intérieur du sein sans provoquer de symptômes. Les chirurgiens recommandent généralement de faire une IRM des implants pour s'assurer qu'ils ne fuient pas. (Cela n'est pas nécessaire pour les implants salins). Vous passerez probablement votre première IRM un à trois ans après votre implant et tous les deux ans à partir de ce moment, bien que cela puisse varier selon l'implant.

Appelez votre médecin immédiatement si vous remarquez de nouveaux changements cutanés, des gonflements, des bosses, des douleurs ou des fuites de liquide au niveau du sein, de l'aisselle, ou si vous avez d'autres les symptômes qui vous préoccupent.

Les femmes qui ont subi une mastectomie pour un cancer du sein n'ont généralement pas besoin des mammographies de dépistage de routine du côté affecté par le cancer (bien qu'elles en ont toujours besoin sur l'autre sein). Il ne reste pas assez de tissu après une mastectomie pour faire une mammographie. Le cancer peut revenir au niveau de la peau ou de la paroi thoracique sur ce côté, mais si cela se produit, il est plus probable qu'on le trouve lors d'un examen physique.

Il est possible pour les femmes ayant des seins reconstruits de faire des mammographies, mais les experts conviennent que les femmes qui subissent une reconstruction mammaire après une mastectomie n'ont pas besoin de mammographies de dépistage. Néanmoins, en cas de nécessité, une mammographie diagnostique peut être effectuée. (l'échographie ou l'IRM peuvent également être utilisées).

Si vous avez un implant mammaire et que vous avez besoin d'une mammographie, assurez-vous de la faire faire à une installation avec des technologues formés au déplacement de l'implant pour obtenir les meilleures images possibles du reste du sein. Les images peuvent parfois être altérées par les implants, mais surtout plus par silicone que saline. Assurez-vous que votre technicien connaît votre type d’implant avant de faire la mammographie.