Rayonnements

Quels sont les différents types de rayonnements ? 

Les rayonnements, appelés aussi radiations, désignent l’énergie sous forme d’ondes ou de particules. Ils peuvent être produits naturellement par la croute terrestre comme les gaz radioactifs, arrivés de l’espace comme les rayonnements cosmiques ou encore être générés par l’activité humaine (techniques médicales, nucléaire). 

Il existe plusieurs catégories de rayonnements dont : 

  • les rayonnements ionisants (rayons X, gamma, alpha, bêta) ; 
  • les rayonnements non-ionisants (champs électromagnétiques) ;
  • les rayonnements optiques qui comprennent les rayons lumineux, infrarouges et ultraviolets (UV).
Les rayonnements ionisants et non ionisants

Nous sommes tous exposés quotidiennement aux radiations, qu’elles soient naturelles ou d’origine humaine mais les effets sur l’organisme dépendent notamment du type de rayonnement ainsi que de la dose reçue. 

Les antennes relais et la 5G

Bien que le débats soit ouvert et à l’étude actuellement, aucune étude n’a prouvé à ce jour que l’exposition aux rayonnements produits par les antennes relais augmente le risque de cancer. 

La 5G est actuellement en stade de déploiement. L’ampleur des changements d'exposition aux champs de radiofréquences est toujours à l'étude. 

Selon l’OMS, « À ce jour, et après de nombreuses recherches effectuées, aucun effet nocif sur la santé n'a été lié de façon causale à l'exposition aux technologies sans fil. Les conclusions liées à la santé sont tirées d'études réalisées sur l'ensemble du spectre radioélectrique mais, jusqu'à présent, seules quelques études ont été menées aux fréquences à utiliser par la 5G. L'échauffement des tissus est le principal mécanisme d'interaction entre les champs radiofréquences et le corps humain. Les niveaux d'exposition aux radiofréquences des technologies actuelles entraînent une augmentation négligeable de la température dans le corps humain. À mesure que la fréquence augmente, il y a moins de pénétration dans les tissus corporels et l'absorption de l'énergie devient plus confinée à la surface du corps (peau et yeux). À condition que l'exposition globale reste inférieure aux recommandations internationales, aucune conséquence pour la santé publique n'est anticipée ».

L'exposition aux rayonnements produits par les antennes relais

Les rayons X : des rayonnements électromagnétiques et ionisants 

Les rayonnements produits par les rayons X

L’exposition à ces radiations, utilisées dans le cadre du diagnostic et des traitements de pathologies, est donc dépendantes des aspects de vie de chaque individu (lieu de vie, de travail, alimentation, suivi médical). 

La première source d’exposition est médicale : examens d’imagerie (radiographies), utilisation de traceurs radioactifs en médecine nucléaire, radiothérapie dans le cadre du traitement de nombreux cancers. 
Au Luxembourg, le Ministère de la Santé estime que la sensibilisation au bon usage des examens radiologiques médicaux conduira non seulement à une meilleure protection contre les radiations mais contribuera également à une amélioration globale des soins de santé.

Il existe également des risques d’exposition dans le cadre professionnel pour des secteurs d'activités bien précis : radiologie médicale, médecine nucléaire, installations nucléaires. 
 

Pour en savoir plus