Préparation à la chirurgie de reconstruction mammaire

À quoi s'attendre après une opération de reconstruction mammaire ?

Il est important d'avoir une idée de ce qui vous attend après l'opération de reconstruction mammaire y compris les risques et les effets secondaires possibles. Le temps qu'il vous faut pour vous remettre de l'opération dépendra du type de reconstruction. La plupart des femmes se remettent de leur opération après quelques semaines et reprennent leurs activités habituelles en quelques mois. 

Demandez à votre médecin ce à quoi s’attendre. Assurez-vous que vous sachez comment prendre soin de vos cicatrices et comment assurer le suivi, y compris les mammographies et le moment où elles sont nécessaires en fonction de l'opération que vous avez subie.

Tout type de chirurgie comporte des risques, et la reconstruction mammaire peut poser certains problèmes spécifiques pour quelques femmes.

Même si beaucoup de ces effets secondaires sont plutôt rares, on peut citer :

  • problèmes liés à l'anesthésie
  • saignement
  • thrombose sanguine
  • accumulation de liquide dans le sein ou dans la zone du lambeau de tissu prélevé, avec gonflement et douleur
  • infection locale
  • problèmes de cicatrisation 
  • fatigue extrême 

Parmi les problèmes qui peuvent survenir par la suite, on peut citer :

  • nécrose des tissus de tout ou en partie d'un lambeau de tissu, de la peau ou de la graisse
  • perte ou modification de la sensation des mamelons et des seins
  • problèmes au niveau de la zone de prélèvement tissulaire, comme la perte de force musculaire
  • la nécessité de réinterventions chirurgicales pour résoudre les problèmes qui se posent
  • changements au bras du côté du sein reconstruit
  • problèmes liés à l’ implant mammaire, tels que glissement, fuite, rupture ou tissu cicatriciel (contracture capsulaire)
  • seins inégaux.

L'infection peut se produire lors de toute opération chirurgicale, le plus souvent au cours des deux premières semaines suivant l'opération. Si vous avez un implant, il faudra peut-être le retirer jusqu'à la disparition de l’infection. Un nouvel implant peut être posé plus tard. Si vous avez un lambeau tissulaire, une opération peut être nécessaire pour nettoyer la blessure.

Le problème le plus courant des IM est la contracture capsulaire. Une cicatrice (ou capsule) peut se former autour de l'implant souple. En se resserrant, il peut commencer à comprimer l'implant, ce qui rend la poitrine dure. La contracture capsulaire peut être traitée. Parfois on peut enlever le tissu cicatriciel, ou l'implant peut être retiré ou remplacé.

Le tabagisme rétrécit les vaisseaux sanguins et réduit l'apport de nutriments et d'oxygène aux tissus. Le tabagisme peut retarder la guérison de toute opération chirurgicale. Cela peut entraîner des cicatrices plus importantes et un temps de récupération plus long. Parfois, ces problèmes sont suffisamment graves pour qu'une deuxième opération soit nécessaire pour les reprendre. On peut vous demander d'arrêter de fumer quelques semaines ou des mois avant l'opération pour réduire ces risques.