Nouvelle présidente de la Fondation Cancer

A compter du 1er janvier 2020, le Dr Carole Bauer deviendra la nouvelle présidente du conseil d’administration de la Fondation Cancer, succédant au Dr Carlo Bock.

Âgée de 46 ans, le Dr Bauer est médecin spécialiste dans le service d’Oncologie du Centre hospitalier de Luxembourg (CHL) depuis 2017. Elle a exercé auparavant depuis 2009 à la Zitha Clinique où elle a été l’associée du Dr Bock.

En 1998, après ses études médicales à la Faculté de Médecine de la Pitié Salpétrière à Paris, elle a obtenu une bourse et a passé quelques mois en stage à la Columbia University of New York.

Après sa spécialisation (Interne des Hôpitaux de Paris), elle a travaillé pendant cinq ans en tant que Chef de Clinique Assistant des Hôpitaux de Paris dans les services d’Oncologie de l’Hôpital Saint Louis et de Gériatrie et d’Oncogériatrie de l’Hôpital Européen Georges Pompidou.

En 2003, elle a obtenu un Master en Politiques de la Santé à La Sorbonne (Paris I).

Elle a rejoint le conseil d’administration de la Fondation Cancer en 2017 et connaît donc parfaitement les domaines d’intervention de la Fondation Cancer.
 

Nous avons posé 3 questions à notre nouvelle présidente :

Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir oncologue ?

Durant mes études de médecine, j’ai su que j’allais exercer une spécialité médicale et non chirurgicale. Je voulais toujours exercer une spécialité prenant en charge le patient dans son ensemble et non seulement un organe. Je suis donc passée par la médecine interne, puis la gériatrie et l’oncologie.

L’oncologie est passionnante avec durant les dernières années une évolution spectaculaire dans la prise en charge des patients atteints de cancer, mais malheureusement beaucoup reste à faire et il existe encore des cancers où nous restons très limités dans les traitements à proposer aux patients.
 

Quelle est votre vision pour la Fondation Cancer ?

La Fondation Cancer doit rester fidèle à ses missions que je me permets de rappeler : l’information, l’aide et la recherche.

L’information inclut peut-être aussi une meilleure visibilité de nos différentes activités que ce soit l’aide au patient, les actions de prévention ou les financements de la recherche. Le Relais pour la Vie est un moment de solidarité merveilleux pour les patients et leurs aidants.

Nous proposons différentes aides gratuites aux patients (aide psychologique, une aide financière, différents cours de sport, …), nous prenons en charge le remboursement de certains tests génétiques spécifiques sur la tumeur qui ne sont pas encore répertoriés auprès de la CNS. Un dialogue constant entre acteurs majeurs de la santé : CNS, Ministères, INC (Institut national du cancer), … et Fondation Cancer bénéficiera à tous.

Notre Fondation ne pourrait pas fonctionner sans l’aide infatigable de nos nombreux bénévoles. Maintenir ce lien important doit rester une priorité.

La recherche est une autre préoccupation primordiale de la Fondation Cancer. Tous les ans, la Fondation Cancer est sollicitée par de nombreux chercheurs ayant un lien avec le Luxembourg, pour financer leurs projets. Ainsi nous dépensons annuellement autour de deux millions d’euros pour la recherche en oncologie. La poursuite de notre collaboration avec le FNR (Fonds National de la Recherche) est très importante et nous permet entre autres d’avoir un accès facilité à des relecteurs indépendants pour l’évaluation des projets de recherche.
 

Quelles sont vos priorités dans votre nouvelle fonction ?

Ma priorité principale est de poursuivre le travail formidable du Dr Bock et du conseil d’administration de la Fondation. Je suis honorée de pouvoir prendre le relais et espère remplir mes fonctions avec passion, intégrité et résolution. Et, renforcer la confiance sans cesse renouvelée de nos donateurs sans qui la Fondation n’existerait pas. Comme déjà mentionné, je pense que nous devons continuer nos missions tout en gagnant en visibilité.

Dernière modification le 20 décembre 2019

Imprimer