Partir en vacances ou non ?

En général, les vacances sont nécessaires pour se relaxer, pour reprendre des forces et pour oublier les tracas quotidiens. Si vous avez un cancer et êtes en cours de traitement ou après votre traitement, il est moins évident de partir en vacances, car vous vous posez de nombreuses questions : « Puis-je partir en vacances ? Puis-je partir loin ? A quoi dois-je faire attention ? Que dois-je emmener ? Que faut-il savoir ? »

Tout d’abord, il faut savoir que partir en voyage est généralement possible, mais qu’il est fondamental d’en discuter avec votre médecin traitant !

Voici quelques recommandations pour préparer son voyage :

  • Evitez certaines destinations, comme les pays tropicaux, où les risques infectieux peuvent avoir des conséquences non négligeables chez une personne atteinte de cancer.
  • Un déplacement en altitude est déconseillé s'il existe une anémie qui réduit l'oxygénation du corps. Pas de longue randonnée dans le désert et pas de voyage dans un pays peu salubre, par exemple avec une colostomie qui nécessite des soins d'hygiène avec suffisamment d'eau.
  • Voyez avec votre médecin si les vaccinations usuelles pour certains pays peuvent être faites ou non.
  • Ayez une adresse d'un médecin ou d'un hôpital à proximité de votre lieu de vacances.
  • Emmenez vos médicaments et les descriptifs dans votre sac (en avion, pas dans la valise). Voyez avec votre médecin s’ils supportent chaleur, froid ou humidité.
  • N'oubliez pas votre carte de sécurité sociale européenne (EHIC), qui remplace l’ancien formulaire E111 et qui sera utile en cas de prise en charge médicale urgente dans l’Union Européenne.
  • Assurez-vous des possibilités et conditions de rapatriement

Quelques conseils à suivre sur place (liste non exhaustive) :

  • Pour éviter les infections : lavez-vous régulièrement les mains, évitez de prendre froid, mangez des viandes et poissons suffisamment cuits, utilisez des gants pour les travaux à risque (jardinage, cueillette, etc).
  • Buvez suffisamment
  • Soleil : la prise de certains médicaments anti-cancéreux ne fait pas toujours bon ménage avec les rayons solaires. Une radiothérapie récente interdit d'exposer au soleil les zones de peau qui ont été irradiées.
  • Baignades : suite à une radiothérapie, la peau peut faire une réaction à l’eau chlorée ou à l’eau de mer : Parlez-en à votre médecin car il existe des crèmes protégeant la peau. En cas de difficultés respiratoires, interdiction de plongée sous-marine.

Plus d’infos (en allemand) : www.krebsinformationsdienst.de

Dernière modification le 25 novembre 2011

Imprimer